Article récent

Day trading ou swing trading? Que choisir ? (III)

Les avantages du swing trading

Le swing trading est plus simple à apprendre et à pratiquer que le day trading.

Les coûts liés aux transactions sont bien plus bas que pour du day trading, puisque moins de trades sont exécutés.

Le swing trader a plus de temps pour analyser les trades et ensuite prendre une position. Ainsi, le swing trading engendre bien moins de stress que le day trading. Les risques de burn-out sont moindres.

Les gains sont supérieurs à ceux du day trading, car les positions sont maintenues plus longtemps, ce qui accroit les chances de faire de plus gros gains.

Il n'est pas nécessaire de pratiquer le swing trading à temps plein. Toute personne ayant assez de connaissances et disposant d'un capital d'investissement suffisant peut pratiquer le swing trading. Comme il trade sur des unités de temps supérieures (en jours ou semaines, et non en minutes ou en heures) le swing trader n'a pas à rester devant son écran à longueur de journée. Il peut donc exercer un autre emploi à temps plein (tant qu'il ne surveille pas constamment les cours au travail).

Le swing trading offre un potentiel de profit considérable. Les bons trades ont généralement besoin de temps pour se développer. Si le trader peut garder une position gagnante plusieurs jours, voire plusieurs semaines, cela pourra engendrer des profits plus importants que ne le pourraient plusieurs trades par jour sur la même valeur.

Il n'est pas nécessaire de surveiller sa position en permanence. Le swing trader peut placer un ordre stop-loss. Le risque existe que le stop soit activé en cas d'une évolution défavorable du trade, mais ce risque est petit comparé au suivi constant de toutes les positions ouvertes, typique du day trading.

Il n'est pas nécessaire de faire des investissements onéreux. Seul un ordinateur (tour ou portable) est nécessaire pour le swing trading. Vous n'avez même pas besoin d'un programme particulier, tant que votre stratégie n'en dépend pas. Le swing trading est une des méthodes de trading les plus simples. Si vous appliquez la méthode correctement, vous pourrez vous approcher de l'idéal : de petits investissements contre de grosses opportunités de gains.

Les inconvénients du swing trading

Le swing trading sous-entend que les positions soient gardées au moins une nuit, ce qui implique des exigences de marge accrues. Comparé au day trading, où les marges sont plus petites, le swing trading nécessite plus de capital.

Comme toutes les autres approches, le swing trading peut conduire à des pertes considérables. Les swing traders gardent leurs positions plus longtemps que les day traders, aussi courent-ils le risque de pertes plus élevées.

Certains traders ont du mal à maîtriser le swing trading. C'est que cela ne convient tout simplement pas à la personnalité du trader.

Le swing trading peut également être chronophage, surtout si vous analysez des configurations de trading et que vous devez ensuite attendre longtemps avant qu'elles n'apparaissent réellement. Par ailleurs, les swing traders observent généralement plus de marchés que les day traders, ce qui nécessite plus de temps pour l'analyse et la recherche.

Le swing trading n'est pas un système qui peut être mis en place et oublié. Le trader doit vérifier ses trades quotidiennement. Il doit déplacer ses ordres stop-loss ou corriger éventuellement ses objectifs.

Plus longue est la durée du trade, plus le trader aura du mal à se détacher de ce trade, ce qui pourra troubler son discernement.

Tout comme pour le day trading, la discipline, la gestion du risque, ainsi que le contrôle de ses émotions sont très importants.